Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog (improbable) du pro qui vise à tort

Final Fantasy X [TEST]

1 Septembre 2010 , Rédigé par 1provisator3000 Publié dans #Jeu vidéo, #Playstation 2

Final Fantasy X [TEST]

Continuons notre rétrospective sur les anciens jeux vidéos qui ont marqué presque une génération.

Alors là, parlons de ce FFX, enfin parlons de cet excellent RPG sur PS2 qui était une véritable révolution pour l'époque au niveau des graphismes, surtout dans les cinématiques. 
C'était aussi un pari risqué puisque c'est le 1er Final Fantasy sur PS2.

Jaquette

Introduction générale : On incarne un célèbre joueur de blitzball de Zanarkand qui lors d'un match se retrouve attaqué par un espèce de monstre appelé Sin, il rejoint ensuite le monde de Spira, telle qu'il l'est 10 ans plus tard où il se fait de nouveaux amis.

FFX-1

 

Développeur : Squaresoft.
Editeur : Sony.
Support : PlayStation 2.
Genre : RPG.

Choix de langue(s) : Non.

- Voix en Anglais et textes en Français.

Média : 1 DVD. (+1 DVD bonus sur la 1ère édition du jeu)

Mode : 50Hz uniquement.

Dates de sortie :
- Japon : 19 juillet 2001.
- Amérique du Nord : 20 décembre 2001.
- Europe : 24 mai 2002.

 

Il s'agit du 1er Final Fantasy a proposé un doublage des personnages.


Ce Jeu est pour moi, l'un des meilleures RPGs sur PS2, je m'en explique par plusieurs points :


- Le système de sphérier est génial pour tout les adorateurs du level-up (permettre à ses personnages d'augmenter ses compétences suivant les cases du sphérier, et en plus, on peut le personnalisé à notre façon à notre gout à n'importe quel moment)

 

- L'histoire est vraiment très prenante et comme c'est assez linéaire, on ne risque pas de errer comme une âme en peine sans savoir où aller.


- Le jeu du blitzball, qui peut être en quelque sorte une mise en abîme puisque c'est un mini-jeu dans le jeu.


- Les invocations qui donnent vraiment un sentiment de puissance à part lorsque l'on a terminé le sphérier.


- L'environnement est très accrocheur et les couleurs très variés font vraiment merveille et la possibilité de re-visionner les cinématiques.

 
- Les quêtes, surtout celle de l'arène de monstre qui rallonge considérablement la durée de vie du jeu car on a la possibilité d'affronter (moyennant quelques gils) tous les monstres que l'on a capturé grâce aux armes de capture, et on peut ainsi affronter des boss vraiment balèze.


FFX-5

La première chose qui choc dans ce jeu est la disparition de la mapmonde pour une succession de couloir.
C'est un des principales défauts, le rendant trop simple.


 FFX-9.jpg

On retrouve le classique mode de combat au tour par tour.


FFX-3

Une nouveauté par rapport aux anciens FF, la possibilité de changer de combattant à n'importe quel moment du combat (en appuyant sur la touche L1), ce qui rajoute un peu plus de possibilités pour ceux qui veulent jouer tactique.


FFX-2

Ca va être dur de déborder.


FFX-4

Les chocobos sont toujours de la partie.


FFX-10.jpg

Encore un combat épique.

 

FFX-13

 

Final Fantasy a bousculé les habitudes en y incorporant un système de sphérier qui sera mainte fois imité mais jamais égalé, il reste Le système de prédilection des affectionneurs du level-up.

 

FFX-11

 

Des cinématiques tout au long du jeu qui sont de toute beauté.

 

FFX-6

 

La relation entre Tidus et Yuna, est une des plus belle qu'on ait jamais vue dans le jeu vidéo.

 

_ On avait compris que c'était un jeu auquel tu tenais particulièrement, fais gaffe, si tu continues comme ça et tu pourras présenter vivement dimanche.

3000

 

 

 

 

Notation :

 

Graphisme :

17/20

 

Pour un jeu sorti en 2002, je dois dire que les graphismes étaient excellent pour l'époque et  n'ont pas trop mal vieilli.

 

Prise en main :

19/20

 

Les menus sont très clairs, et les combats sont pour moi une chose qu'aucun mot ne peut désigner, si peut être un : "magistrale". C'est du gameplay Old School, mais ça marche toujours.

 

Scénario :

16/20

 

L'intrigue est bien ficelée tout au long de l'aventure, et on ne risque pas de décrocher avant de savoir la suite.

 

Bande son :

17/20

 

Rien à dire de ce côté là, vraiment très bon, musique envoutante se mêlant aux décors et à la trame.

 

Durée de vie :

19/20

 

Une quanrantaine d'heure pour la trame principale, avec la quête de l'arène des monstres plus celle d'avoir toutes les dernières armes, le blitball, récupéré les manuels... vous l'aurez compris c'est assez long voir pharamineux si l'on veut compléter le sphérier de chaque personnage.

 

Plaisir du jeu :

19/20

 

Je dois dire que ce jeu est pour moi l'un des RPGs les plus aboutis qui soit, on ne se retrouve pas dans un système de jeu assez lassant du fait de l'omniprésence des donjons comme dans les autres RPGs sur PS2 mais on croirait suivre un film, un peu nais et assez cucu la praline mais c'est tellement bien mis en scène que l'on risque de s'y perdre des heures et des heures. Le fait que le jeu soit traduis intégralement en Français rend l'histoire d'autant plus attachante.

 

 

 

 

Note finale : 18/20

 

C'est un très bon RPG, voir peut-être le meilleur sur PS2, peut-être un peu trop linéaire mais tellement accrocheur. Si vous débutez dans le domaine des RPGs alors ce jeu est fait pour vous. (Il est tellement bon que je l'ai en 4 exemplaires, 3 d'occasions et 1 neuf sous blister).

 

Les plus :

+ Le gameplay très fluide, à la fois facile d'accès et qui renferme quelques petites subtilités.

+ Le système de sphérier.

+ La possibilité de changé de personnage pendant le combat.

+ Les cinématiques.

+ Très accessible.

+ Le jeu est en anglais sous-titré en français.

+ Les mini-jeux surtout le blitzball et la quête de capture de monstres.


 Les moins :

- Une trop grande linéarité du jeu.

- L'absence de carte à parcourir à pied.

- Trop de cinématique et pas assez d'action à certains passages.

- L'absence d'un mode 60 Hz

- La difficulté presque inexistante, mais bon c'est un FF, donc c'est normal.

- Les passages un peu niais et le chant des Ronsos au Mont Gagazet.

 

 

Coeur : 6/6

 

coeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.png

 

FFX-7-copie-1.jpg

Tidus, le personnage central de ce final fantasy.

 

 

Solution ici.

Partager cet article

Commenter cet article

Jînka 07/11/2010 15:00


Bon test.
Réalisé avec brio!
Je dois avouer que je pinaille sur tous les détails (Nobuo XD) et donc voilà ma critique. C'est cool qu'il y ai pas un mode 60Hz! Pense un peu aux pauvres gens qui ont une télé cathodique et qui ne
peuvent pas passer en 60... Ca frustre!! XDDD

Bon bah je repasserais **blog mis en favori**