Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog (improbable) du pro qui vise à tort

Phoenix Wright : Ace Attorney : Justice for All [TEST]

22 Décembre 2010 , Rédigé par 1provisator3000 Publié dans #Jeu vidéo, #Nintendo DS

Après avoir été longtemps exclusive au Japon, la série Gyakuten Saiban rebaptisé pour l'occasion Ace Attorney débarque enfin en dehors du Japon pour arriver chez nous et c'est avec joie que nous accueillons ce 2ème volet des aventures de l'avocat de la défense toujours fidèle à sa cravate rouge et à son costume bleu j'ai nommé Phoenix Wright.

 

Phoenix Wright - Ace Attorney Justice For All - DS

 

Introduction générale : On retrouve donc dans ce jeu la suite des aventures de l'avocat de la défense en quête de vérité, toujours plus ou moins inspiré pour défendre ses clients.

 

Développeur : Capcom.
Editeur : Capcom.
Support : Nintendo DS.
Genre : Aventure / Réfléxion.

Choix de langue(s) : Oui

- Anglais

- Français

- Allemand

Média : Cartouche.

Dates de sortie :
- Japon : 26 octobre 2006.
- Amérique du Nord : 16 janvier 2007.
- Europe : 16 mars 2007.

 

L'aventure est découpé en 4 Histoires, alternant entre d'un côté les phases d'investigations c'est à dire qu'on examine les lieux, on relève certains élément qui pourraient nous servir de preuves et de l'autre côté les procès avec une juge intraitable et un procureur qui ne lâchera pas l'affaire si facilement.

 

phw2ds031

La joute verbal à coup d'objection, une vraie partie de ping pong à coup de bluff et d'intimidation.

 

phw2ds029

Un indice trouvé sur le paravent, sans doute un élément déterminant pour le procès à venir.

 

phw2ds036

La phase d'investigation permet le choix de ses 4 actions sur tout les lieux.

 

phw2ds054

Les phases de procès sont tous simplement très jubilatoire, le juge ne fait pas de cadeau à notre ami en costume bleu cravate rouge.

 

phw2ds055

Pendant les phases d'investigation, il faut souvent être bien attentifi aux moindres détails

 

phw2ds062

Une nouveautée non négligeable et qui rajoute un peu de piment vient des "verrous-psyché". Grâce à une pierre mystique, un "Magatama" que l'on acquiert au cours d'une des aventures présentent dans le soft nous permet de savoir quand les personnes dissimulent la vérité.

Avec cet objet, on lit donc à travers le coeurs de gens et les secrets sont représentés à l’écran par des cadenas, il faudra donc pour les percer, trouver les différentes preuves ou objet qui seraient susceptible d'ôter le verrou.

 

phw2ds063

On récupère la moitié de son énergie une fois tous les verrous cassés.

 

 

Voici un petit lien assez drôle à utiliser sur les forum si on est fan de la série Ace Attorney.

 

Notation :

 

Graphisme :

18/20 


Une 2D très bien travaillé, un côté très manga, des personnages charismatiques.


 Prise en main :

19/20

 

La prise en main est très simple, on peut tout aussi bien jouer au stylet ou sans.

 

Scénario :

17/20

 

Les histoires sont moins marquantes que celles du premier opus néanmoins, il existe de très nombreuses références au 1er opus qui passionnera ceux qui l'ont déjà fait.

Les enquêtes et les intrigues sont toujours aussi bien ficelés que dans le 1er, one regrettera juste l'absence d'une 5ème enquête.


Bande son :

14/20

 

Les musiques sont vraiment très très secondaire dans ce jeu, il y a juste les changements de rythme de la musique qui s'accèlère dès que l'on touche au but de l'enquête.

On retiendra plus les "Objection" et les "Un instant"

 

Durée de vie :

14/20


4 affaires pour cet opus, c'est un peu léger surtout quand on sait que dans le 1er opus en contenait 5.


Plaisir du jeu :

18/20


Toujours aussi addictif et plaisant que le 1ère épisode sans compté l'ajout des verrous psychés qui permettent de combler un peu les passages d'investigations un peu longet.


 

 

 

 

Note finale : 16/20

 

Sans surprise, l'ambiance de Phoenix Wright est toujours aussi excellente la phase enquête est beaucoup plus marqué par le "mécanisme" des verrous psychés permettant de percer à jour les secrets et les menteurs. En ce qui concerne les procès, ça reste toujours les meilleures moments  du jeu,  c'est une franche réussite, du début jusqu'à la fin.

 

 

 

Les plus : 

+ Toujours aussi joli.

+ Très addictif une fois l'enquête commencé.

+ Très bonne localisation.

+ L'apparition des verrous-psyché.

 

Les moins :

- Assez linéaire.

- Certaines longueur sur les enquêtes.

 

 

Coeur : 5/6

 

coeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.pngcoeur_116.png

 

phoenix-wright.jpg

 

Phoenix Wright a toujours son doigt qui le démange, attention à la crampe.

Partager cet article

Commenter cet article